NIVEAU MOYEN

CONDITIONS D'ACCÈS MOYEN

Niveau de recrutement : BEPC , Niveau 3ème ou diplôme équivalent 

Durée de parcours:   3 ans 

DOSSIER A FOURNIR

  • Un extrait d’acte de Naissance
  • Un certificat de Nationalité
  • Le dernier  Bulletin ou Diplôme

Pour plusd'information

Prospectus

Modalités de paiement

FILIÈRES TERTIAIRES

CLIQUEZ SUR LA FILIÈRE POUR PLUS DE DÉTAILS

Au sein d’un établissement bancaire, l’employé de banque traite les opérations courantes, de deux manières différentes. Soit en front-office, donc directement avec les clients. Dans ce cas, il exerce la fonction de guichetier, de conseiller financier ou de télé-opérateur. Soit en back-office, à savoir au sein de l’un des services administratifs de la banque. Il s’occupe alors des opérations d’encaissements, de virements ou de crédit, en France et à l’international. Il réalise le suivi des dossiers des clients, saisit et vérifie les opérations bancaires (ordres de bourse, remise de chèques…). Il procède à l’enregistrement, au tri et à l’affranchissement du courrier. Lui incombe aussi de renseigner et orienter les clients et de leur vendre des produits et services annexes : plans touristiques, timbres postes, fourniture de traveller chèques… Il peut également être amené à s’occuper du bon fonctionnement et de l’approvisionnement des guichets automatiques. Avec l’expérience et une formation en interne, l’employé de banque peut évoluer vers un poste de conseiller de clientèle, voire, à terme, de directeur d’agence.

L’employé ou l’employée de commerce effectuent des tâches administratives au sein d’une entreprise privée ou d’un service public. Leurs fonctions varient selon le champ d’activités de leur employeur et la nature de leur poste. Ils peuvent s’occuper de la correspondance commerciale (distribution, rédaction, envoi), de la comptabilité (saisie des écritures, vérification des paiements), des commandes (réception, facturation), de l’accueil des clients et de la gestion d’un secrétariat.

Le comptable passe ses journées à compter, calculer et vérifier des milliers de données chiffrées. Il est en quelque sorte le banquier de l’entreprise pour laquelle il travaille. C’est à lui de contrôler les dépenses et les recettes. Il doit donner son aval pour tout achat de fourniture, pour tout investissement. Il s’occupe également du paiement des salaires. Rien ne doit lui échapper. Il est aussi chargé d’évaluer chaque année le bilan comptable de l’entreprise, sorte de résumé de l’activité annuelle de celle-ci. S’il occupe un poste au sein d’une TPE ou d’une PME, son emploi a également un aspect social. C’est à lui que revient la gestion du personnel (paie, embauches éventuelles, etc.).

L’environnement économique actuel nécessite de mettre en place des procédures logistiques spécifiques, car le développement des filières industrielles et les échanges commerciaux ont profondément modifié la gestion des flux. Les paramètres ‘transport’ et ‘puissance productive’ ont, au cours des années, acquis une importance grandissante. En effet, dès le Moyen Âge, les infrastructures en matière de transport ont joué un rôle déterminant dans le développement économique et l’essor du capitalisme. Ainsi, la ‘puissance économique’ d’une nation se mesure à l’aune de ses capacités d’acheminement terrestre, maritime, fluvial, ferré et aéroporté des marchandises. La création de groupes multinationaux au sein de régions industrielles spécialisées a engendré un processus de ‘concentration économique’ qui n’est pas sans conséquences sur l’organisation de la logistique des flux. Ainsi, dans un contexte d’organisation économique régulée par un nombre restreint de grands groupes, comme c’est le cas aujourd’hui, les entreprises logistiques doivent se plier aux exigences de leurs grands comptes pour survivre.

FILIÈRES INDUSTRIELLES

CLIQUEZ SUR LA FILIÈRE POUR PLUS DE DÉTAILS

Les informaticiens et les informaticiennes de gestion travaillent pour de grandes sociétés financières, commerciales, informatiques et de conseil, ainsi que pour des petites entreprises spécialisées. Dans le domaine de l’analyse des systèmes et du développement d’applications, ces professionnels coordonnent les besoins et les possibilités techniques et économiques d’une entreprise. Dans le domaine du contrôle et de la gestion de projets, ils et elles vérifient la sécurité et l’efficacité économique du traitement de l’information ou gèrent les projets correspondants (par exemple, e-banking ou e-commerce).

Les informaticiens et les informaticiennes de gestion qui travaillent dans le domaine de la gestion de l’information et du traitement des données planifient et entretiennent des systèmes permettant de collecter, d’évaluer et d’utiliser stratégiquement de nombreuses informations. Dans le domaine du conseil et de la formation, ils et elles conseillent et forment les collaborateurs de l’entreprise dans l’application de solutions informatiques.

Le technicien de maintenance informatique fait partie du secteur informatique. En entreprise ou pour le compte d’un fournisseur de services, il s’occupe de la réparation, de l’entretien du matériel et également de l’installation de divers logiciels ou équipements informatiques. Il peut aussi avoir un rôle de formateur.